Les 9 de Move

le 8 aout 1978, 9 membres de l'organisation ont etaient condamnés a des peines de prison allant de 30 a 100 ans d'enfermement, malheuresement l'une d'entre elle est decedé durant le sejour.

Cette arrestation (faisant suite a d'autre arrestation massive et violente) survient apres une attaque de la police envers les quartiers generaux de Move, descente violente avec arme a feu, grenades explosive et lacrimo, car de policier, forces speciales.... au cour de laquel un policier a etait malheuresement tué, l'attaque policiere consistait a une elimination des membres de Move sous de faux pretextes "officiel"! Mais le policier abattu l'a etait par ces propre collegues ce qui permis d'inculper les membres de Move et trouver un nouvelle "justification" a cette descente.

Chuckie Sims Africa, Debbie Sims Africa, Delbert Orr Africa, Goodman Africa, Janet Holloway Africa, Janine Phillips Africa, Merle Austin Africa (RIP), Michael Davis Africa, Willaim Phillips Africa sont condamnés a une peine de prison de 30 a 100 ans d'enfermement. Accusés du meurtre d'un policier blanc lors d'un raid (encore un....) contre les locaux de Move. Les indices prouvant que ce raid etait une attaque repressive contre le mouvement ont etait ecartés, ainsi qu'une eventuelle analyse balistique, pourtant utiliser habituellement dans ce genre d'affaire mais souvent falsifiée. Il y eu de tel rafales de balles tirées ainsi que d'agression envers les personnes de Move, qu 'ils etaient surtout occupés a sauver leurs enfants qu'ils portés a bout de bras, dans les sous sols inondés suite aux rafales et aux lances a incendie utilisées contre Move! Aucun des membres de Move n'a etait arretés avec une armes et AUCUN d'entre eux n'a tiré un coup de feu ce jour la!

Lorsqu'ils furent arretés, les Move ont etaient battut violemment, filmé par une camera montrant clairement la police agresser physiquement les personnes lors de l'arrestation, alors qu'ils n'y a eu aucune provocation de la part des victimes.

Ces 9 personnes furent condamnées pour le tire d'une seule balle, alors qu'aucun d'eux ne l'a tirée. Alors qu'ils etaient a l'interieur des locaux, refugiés dans les sous sol, le policier a recu une balle derriere la tete, les membres de Move lui faisant face a l'interieur des sous sols, sous les pieds du policier..... Il est donc physiquement impossible que la balle soit tirer de l'interieur .

Il aurait pourtant etait simple de verifier que la balle tuant le policier provenait des memes armes qui furent utilisés pour tirer sur Move. Surtout que la trajectoire de la balle qui a tué le policier derriere la tete part d'en haut, et donc elle n'a pu etre tirée que par quelqu'un se situant au dessus de lui .

DEPUIS CE TEMPS MOVE APPELLE A LA JUSTICE ET LA LIBERATION DE CES INNOCENTS

Ona Move.com


Move Family

Move, communauté pacifique qui a était créée a Philadelphie dans le début des années soixante-dix, fondée par John Africa avec un principe simple, bouger pour sauvegarder la Vie! Comme l'indique le nom de l'association : "Move"!
Les membres appartenant a ce groupe ce basent sur l'enseignement que John Africa leur offras.
C'est une petite communauté a part entière, avec un mode de vie, une religion, des revendications et des principes....
Avant tout ce qui nous intéressent ici, même si je développerais d'autres points, c'est leurs combat pour la justice et nos droits a la vie qu'ils tentent de défendre de manière plus qu'honorable!

Paroles d'un membre:
"L'objectif de Move est d'empecher les industries de polluer l'air, l'eau et la Terre et de supprimer tout ce qui restreint la vie. Le but de la révolution de John Africa est de montrer aux gens a quel point ce système n'est que perversion, corruption et asservissement. John Africa enseigne la vérité au gens, leur montre que ce système est a l'origine de tous leur problèmes (alcoolisme, dépendance a la drogue, chômage, femmes battues, en un mot tous les problèmes du monde). La tache de John Africa est d'organiser la révolution, de montrer a tous ces gens le chemin a suivre afin qu'ils réalisent a quel point ils ont été opprimés, sanctionnés,dupés, trompéq par ce système, ce gouvernement. Comme le fait Move il leur faut se débarrasser de cette gangrène qu'on appelle le système.!"

MOVE

Ona Move

Move était donc une association militante et révolutionnaire avec des revendications pour améliorer la condition de vie des peuples vivant sur notre Terre mère. Ils le manifestaient de différentes manières mais tentés surtout d'ouvrir les yeux des victimes de ce système face a la tornade de mensonges et de crimes commis par un etat (américain dans leurs cas....un des pires cela dit en passant.) injuste, raciste et avide de pouvoir, de domination et d'argent.

Esprit révolutionnaire donc pour cette communauté qui s'inspirait des enseignements de John Africa, leurs fondateur mais aussi de l'essor des mouvement de libération de cette époque (Blacks panthers, Martin Luther king, Malcom X....).
Mais comme beaucoup au cours de leurs péripéties et combat pour la vie et la liberté ils ont eurent à subir une répression meurtrière et criminel!

bombardement de Move
le 13 mai 1985, orchestré par la mairie de la ville de philadelphie c'est tenus le triste attentat a la bombe des locaux de l'organistion. Sous prétexte officiel de plainte de la part du voisinage de Move envers l'organisation, et prétextes officieux de voir reculer les demandes de libération des 9 Move, il a aussi était déclaré que les enfants de Move était autant un danger pour le gouvernement que les adultes... Si ils auraient voulus simplement arrêter les membres ils auraient pus le faire n'importe quand, du faite de la surveillance intensive de l'organistion Move; mais non, pour "empêcher" définitivement la "menace", la mairie de philadelphie et l'état des USA ont décidés de bombarder l'organistion sans défense! Des hommes, des femmes et surtout des enfants sont mort brûler vivant dans les locaux en feu, et lorsqu'ils tentés de sortir des flammes les membres et ENFANTS se sont fait tirer dessus... Une foi terminée de nombreux corps d'enfants et adultes furent découvert sans vie et criblés de balles, et personne, ni le maire, ni la mairie, ni les policiers ne furent arrêtés ou jugés pour ça!